A votre écoute  04 93 96 92 40
Plongez dans votre vie !

Repérer un Burn Out potentiel chez un proche

Vous êtes peut-être déjà arrivé à ce constat : un ami(e), votre conjoint(e) ou encore un collègue vous semble proche de la saturation professionnelle et à deux doigts de craquer...
Vous pressentez que cela pourrait mal tourner, mais cette personne ne voit rien. 

Comment vous assurer que votre ressenti est juste ? Posez-vous les questions suivantes :
    - cette personne semble-t-elle épuisée, vidée de ses ressources émotionnelles ?
    - devient-elle parfois cynique, négative, impatiente ?
    - a-t-elle un discours qui laisse penser qu'elle se sent impuissante ?
    - a-t-elle du mal à se concentrer ? des pertes de mémoire ?
    - a-t-elle envie de tout envoyer balader ? (son boulot, sa famille...)

D'un point de vue physique, on se rend compte que ces personnes présentent souvent les symptômes suivants : 
          - maux de dos (vous connaissez l'expression "j'en ai plein le dos")
          - fatigue chronique
          - nausées - cervicales bloquées
          - troubles digestifs

Comme les victimes de burn out sont généralement dans le déni (et persuadées qu'elles doivent impérativement continuer à travailler dur et tard), il n'est pas aisé de leur faire prendre conscience du problème.

Quelles sont les pistes ?
1) Si vous êtes son Manager, vous pouvez facilement agir : réduisez les objectifs de votre collaborateur, ou alors augmentez les moyens à sa disposition, afin qu'il retrouve un rythme de travail normal.
2) S'il s'agit d'un proche, vous pouvez écouter, poser des questions ouvertes qui permettraient d'identifier des alternatives émanant de la personne elle-même (attention : si l'idée vient de vous, elle ne l'appliquera pas...)

Avant d'en arriver à cette situation ultime où la personne, un matin, se réveille et n'arrive pas à lever le petit doigt pour sortir du lit et aller travailler, il y a parfois des déclics qui interviennent à la suite d'un pépin de santé plus sérieux que d'habitude.
C'est ce qui vient d'arriver à l'une de mes meilleures amies. Nous venions de finir un apéro sympa avant de partir à un concert et là, impossible pour elle de se rendre dans un lieu public. Prise de vertiges incontrolables, elle a du filer aux urgences pour être prise en charge.
Et enfin, elle a accepté de souffler, d'avoir un "arrêt maladie" de quelques jours (un gros mot pour elle), de prendre du recul...

La prochaine étape ? 
Je lui souhaite de se faire plaisir, sortir, voir ses amis, pratiquer un sport qu'elle aime, travailler moins tard, devenir philosophe sur ce qu'elle ne peut pas changer, et de faire encore plein de concerts avec moi !

Se reconstruire après un burn-out

burnout comment se reconstruire

Si leburn-out ou syndrome d’épuisement professionnel est généralement associé au monde professionnel : stress chronique, forte intensité du niveau de stress, charge de travail importante, manque de communication, faible reconnaissance, mauvaise ambiance de travail…. les causes peuvent en être multiples et dépasser le simple cadre du travail.

Cette période d’épuisement professionnel est peut-être, l’occasion de repenser globalement l’équilibre entre les différentes sphères de votre vie : familiale, sociale et professionnelle.

L’idéal, si vous êtes dans cette situation, est d’accepter d’être accompagné(e) par un professionnel de santé qui vous aidera à ne pas perdre pied et vous permettra d’amorcer votre reconstruction après votre burn-out.

Dans cet article, je vous propose des pistes de réflexion pour initier une reconstruction durable sur le plan professionnel et personnel.

Se déculpabiliser

Le burn-out touche généralement des personnes totalement investies dans leur travail et dont l’éducation a été fortement imprégnée par les valeurs de la performance et du sens de l’effort. Si ces valeurs sont positives, l’excès d’investissement professionnel au détriment des autres pans de sa vie peut conduire à un réel déséquilibre. Vous n’êtes coupable de rien et il est important de couper court aux pensées auto-culpabilisantes car la douloureuse expérience du burn-out est une alerte pour vous faire prendre conscience d’une situation de crise dans votre vie actuelle et le besoin de la redéfinir.

Prendre du repos

La prise de distance avec votre environnement professionnel et le repos physique et émotionnel vous permettront de vous couper d’un contexte non-porteur d’émotions positives. C’est une première étape dans la reconquête de votre identité et un temps pour prendre soin de vous-même. Cette phase est importante car elle vous permet de vous remettre au cœur de vos préoccupations et de vous accorder le droit de vous redonner toute la place que vous méritez.

Prendre le temps de « penser »

Sans culpabiliser, avec le temps et l’énergie nécessaires, vous devez penser aux raisons profondes qui ont pu vous amener au burn-out. Il est nécessaire de consacrer un temps à la prise de recul, à la remise en question et à l’identification des éléments qui n’étaient plus en accord avec vous-même.

  • Identifier les raisons de son burn-out
  • Définir les valeurs personnelles qui ont été atteintes
  • Se redéfinir en temps que personne et non en tant que salarié (ou chef d’entreprise)

Pendant cette période, vous pouvez faire appel à vos amis proches et à votre famille pour vous aider à prendre du recul et à porter un regard bienveillant et positif sur vous-même.

Réinvestir son champ personnel

La reconstruction post burn-out demande de redéfinir vos priorités, de prendre soin de vous et de votre santé. Cela passe par un retour à soi et au fait de reprendre du plaisir dans des activités qui ne génèrent pas de pression mais qui procurent un bien-être intérieur. En fonction de vos goûts personnels, cela pourra être la lecture, le jardinage, le sport, des activités artistiques, ou toute activité qui vous détend. Cette étape doit vous permettre de vous reconnecter à votre moi authentique et de vous encourager à agir pour retrouver le plaisir dans l’action.

newsletter abonnez vous

Se redéfinir

Le burn-out remet en cause vos certitudes professionnelles passées, mais l’être humain ne se résume pas aux seules performances dans le travail. Cette phase de votre vie doit vous inciter à agir différemment que par le passé, comprendre que votre valeur ne dépend pas uniquement de votre travail et que votre richesse intérieure doit être entretenue.

La redéfinition de vos valeurs, de vos priorités, de ce qui fait sens pour vous doit être le socle d’un équilibre durable dans votre nouvelle vie. Cette étape doit vous permettre de trouver votre rythme de vie idéal, une combinaison d’activités qui ne néglige aucun des éléments qui vous apportent au quotidien sérénité et joie de vivre.

Le travail doit retrouver une place adaptée à vos besoins et à vos limites et cela peut se matérialiser par une reconversion professionnelle ou l’adaptation de votre poste à votre retour dans l’entreprise.  Les autres champs de votre vie doivent être également réinvestis pour créer des espaces de protection et de liberté et vous permettre de rompre avec la seule dimension professionnelle.

J’espère que ces éléments pourront vous guider vers une vie pleine de sens, l’intégration de nouvelles habitudes et où toutes les dimensions de votre personnalité pourront s’exprimer pleinement afin de vous garantir un équilibre de vie durable.

Les experts du Grand Bain sont à votre écoute pour vous aider à progresser dans votre réflexion et à identifier en profondeur vos besoins professionnels, votre vision de vous-même et à mettre en place l’équilibre que vous souhaitez entre vie professionnelle et vie personnelle.

A votre écoute,

Sophie
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour aller plus loin

je change ma vie sophie

Messenger