A votre écoute  04 93 96 92 40
      Plongez dans votre vie !

Comment rendre votre CV efficace sur le fond ?

Comment rendre votre CV efficace sur le fond

Le curriculum vitae joue un rôle primordial dans votre évolution professionnelle : il matérialise la première impression que vous donnez à un recruteur. C’est aussi le sésame pour accéder aux futures étapes d’un processus de recrutement et une base de discussion pour faire valoir vos atouts lors d’un entretien.

Votre CV est, pour le recruteur, représentatif de votre parcours professionnel et des compétences que vous avez acquises. Mais pas seulement ! Il doit refléter votre personnalité, indiquer clairement votre objectif et pourquoi l’entreprise devrait vous rencontrer.

Quand le recruteur ou le chef d’entreprise doit procéder à la première analyse des CV qu’il a reçus, il ne peut y consacrer, en moyenne, qu’entre 30 secondes et 1 minute par CV.  Un CV concis, travaillé au mot près, et qui bénéficie d’une mise en forme qui vous correspond, est votre meilleur allié dans votre recherche d’emploi. Il est complété par un email d’accompagnement accrocheur ou une lettre de motivation percutante.

Je vous livre dans ce premier article mes conseils pour sur comment rendre votre CV efficace sur le fond.

J’aborderai, dans un article ultérieur, les questions de forme.

Travailler la structure de votre CV

Faire ou refaire son CV nécessite d’effectuer un travail de fond sur le contenu, je vous propose de voir en détail chacune des rubriques indispensables à celui-ci :

Votre identité

Même si le cadre juridique du CV anonyme a été envisagé, le décret d’application n’a pas encore été pris. Afin d’éviter toute discrimination, chaque recruteur sait, conformément à ce que le Code du Travail mentionne, que les informations que vous transmettez n’ont qu’une seule finalité, celle d’apprécier votre capacité et aptitudes professionnelles à occuper l’emploi proposé.

Cette partie de votre CV est la première lue, car par convention, on retrouve les informations d’identité en haut à gauche d’un CV.  Elle permet d’associer votre nom aux informations mentionnées dans le CV.  Votre nom, prénom, email professionnel, téléphone mobile doivent y figurer à minima. C’est également l’opportunité d’indiquer votre présence sur les réseaux sociaux à usage professionnel, un blog en lien avec l’emploi visé, le fait d’être titulaire d’un permis de conduire si le poste demande une mobilité géographique…

Le titre de votre CV

Souvent oublié, le titre du poste permet d’identifier clairement votre métier ou le poste que vous visez.Si vous répondez à une annonce, faîtes en sorte qu’il soit en adéquation avec l’intitulé de celle-ci, en précisant dans un sous-titre les mots-clés qui viendront donner une coloration plus spécifique à votre candidature. Bien sûr, en fonction de chaque annonce, vous devrez adapter le titre et le sous-titre pour mettre en avant vos atouts.

Par exemple, pour une même famille de métiers dans la gestion de projet, vous avez une légitimité à postuler à un poste de « chargé de projet », « d’assistant de projet », ou « responsable de mission ». Le sous-titre pourra indiquer également vos années d’expérience, vos connaissances en langues étrangères, une méthode de gestion de projet dont vous êtes spécialiste, …

Si vous recherchez un stage ou un contrat en alternance, vous pourrez également le préciser dans le sous-titre de votre CV.

newsletter abonnez vous

Avec ou sans photo ?

C’est à vous de décider ! car la photo n’est pas obligatoire et ne doit pas pénaliser votre candidature si vous n’en mettez pas. Cependant, dans la pratique, les recruteurs ont l’habitude de voir une photo sur le CV en haut à droite, et je suis partisane de l’insertion d’une photo la plus neutre possible (sourire, tenue correcte, contexte professionnel), mais valorisante et qui donnera une image fidèle de vous-même.  Cette même photo peut être reportée sur l’ensemble des réseaux sociaux que vous utilisez à titre professionnel.

Votre expérience professionnelle

La rédaction de cette partie est primordiale !

Portez une attention particulière à la description de votre dernier emploi, c’est lui qui doit figurer en premier dans un CV antichronologique. C’est votre dernier poste qui sera d’abord examiné par le recruteur, ainsi que les compétences que vous avez mises en œuvre dans les derniers mois où les dernières années.

En fonction de la durée de votre expérience professionnelle ou de sa richesse, vous vous focaliserez sur les éléments permettant au recruteur de comprendre la cohérence de votre parcours et les raisons pour lesquelles vous pensez être le/la meilleur(e) candidat(e).

Autrement dit, vous n’avez pas à détailler l’ensemble de vos missions passées, mais plutôt de mettre en avant vos réalisations majeures en lien avec le poste.

Mon conseil : Pour vous aider, vous pouvez créer un CV de référence dans lequel l’ensemble de votre parcours est détaillé. Ce CV vous permettra de retrouver rapidement les éléments les plus adaptés pour chacune de vos candidatures.

Pour chaque expérience, je vous conseille de mettre en avant les objectifs atteints, les compétences acquises, et la cohérence de parcours entre chacun de vos emplois.

Si vous avez exercé le même métier dans plusieurs entreprises différentes, mettez en avant ce qui faisait la particularité du poste occupé, plutôt qu’une liste de tâches semblables et si les entreprises dans lesquelles vous avez travaillé ne sont pas très connues, vous pouvez mentionner le nombre de salariés, le chiffre d’affaires et le secteur d’activité.

Dans quels cas utiliser un CV thématique ?

Le CV thématique est souvent préconisé, mais en tant que recruteur, je n’apprécie pas ce mode de présentation. En effet, ce qui m’intéresse avant tout, c’est de comprendre si vous avez exercé récemment les compétences en adéquation avec le poste à pourvoir, et de savoir dans quelle typologie d’entreprise. Cette information est généralement « cachée » dans les CV par compétences. Lorsque j’ai peu de CV, il peut alors m’arriver de prendre le temps d’appeler le candidat pour qu’il m’explique le contexte, mais si j’ai déjà beaucoup de matière, je ne le ferai pas forcément.

Il existe néanmoins 2 cas dans lesquels je conseille le CV thématique :

  • Pour faciliter la compréhension de vos compétences, notamment si vous avez occupé des emplois similaires en intérim et CDD. Il est en effet préférable de rassembler vos missions les plus pertinentes sous une thématique « métier ».
  • Si vous êtes dans une démarche de reconversion professionnelle, et que vos dernières expériences ne sont pas en lien avec le poste à pourvoir. Dans ce cas, il est pertinent de faire valoir des compétences acquises en dehors du travail ou lors d’une formation récente.

Si votre parcours est haché, rien ne sert de vouloir le masquer à travers un CV thématique car le recruteur reconstituera votre parcours. Vous pouvez expliquer votre parcours dans votre mail d’accompagnement ou lettre de motivation.

Formation

A moins d’être débutant, la section « Formation », se place après la partie « Expérience professionnelle ». Dans cette section également, c’est l’ordre antichronologique qui est privilégié et comme pour vos expériences professionnelles, soyez précis sur votre parcours scolaire et universitaire. Mettez en exergue ce qui correspond à l’emploi visé. Si vous avez suivi un parcours, mais que vous n’avez pas obtenu un diplôme, mentionnez-le avec la mention « niveau » !

Langues

Mettez en avant les langues étrangères que vous êtes apte à utiliser dans un cadre professionnel. Il faudra également mentionner le niveau : «courant », «professionnel », « parlé » ou « écrit ». Cette section peut également s’enrichir des expériences liées à un séjour de longue durée ou un test de langue que vous avez passé.

Compétences numériques

A l’heure où la transformation digitale est une priorité pour les entreprises, cette section connaît un regain d’intérêt pour les recruteurs, qui sont amenés à jauger votre culture numérique. Au-delà du niveau de maîtrise des outils numériques courants, mentionnez les formations liées à l’usage des réseaux sociaux, la participation à des projets numériques, l’utilisation d’outils d’exploitation de base de données, d’infographie,…

Centres d’intérêts

Cette section doit venir renforcer votre candidature, être le « plus » qui permettra de créer un lien avec le recruteur et qui stimulera son intérêt pour votre personnalité. Là aussi, certaines activités que vous pratiquez régulièrement et qui peuvent présenter un intérêt pour le poste doivent être mises en avant.  On y retrouve les activités sportives, artistiques ou culturelles ainsi que vos engagements associatifs.

Pour vous démarquer : précisez le type de sport exercé et le niveau atteint, si vous aimez les voyages, mentionnez les derniers pays visités et qui montreront votre intérêt pour l’international, et pour la lecture vous pouvez mentionner le dernier livre qui vous a fait vibrer !

Soyez authentique

Pour terminer ce premier article sur le fond, je souhaitais aborder un point fondamental : la véracité des informations que vous mentionnerez dans votre CV. Si concevoir un CV peut s’apparenter à une opération de communication ou de marketing, la promesse que vous faîtes au recruteur, comme dans toute opération de communication, doit être sincère et réaliste !

Vous pouvez être tenté d’optimiser votre expérience ou formation, mais c’est un calcul à court terme, tout bon recruteur saura mettre à jour l’authenticité de vos déclarations, et rien n’est pire que d’être mis en défaut lors d’un entretien de recrutement. Votre candidature, aussi bonne qu’elle soit, se trouvera discréditée par le fait de ne pas être totalement transparent sur la durée de votre poste, la non-obtention d’un diplôme, votre niveau de langue…car chacun de ces éléments sera vérifié.

Ce premier travail de fond doit vous permettre de préparer l’étape suivante qui est la mise en forme de ces informations.

J’aborde ce point dans un second article… mais nous pouvons également vous accompagner avec notre formule « Je trouve mon nouveau job - Refonte du CV »

sophie palacios le grand bain

Je suis à votre disposition pour échanger sur Facebook Messenger  ou par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A bientôt,

Sophie -  

 

 

 

 

Pour aller plus loin

Refonte du CV - Le Grand Bain

  

Nouvelle année, nouveau job

nouvelle année nouveau job

Votre emploi ne vous convient plus ? Vous avez envie de changer de métier ou de secteur d’activité ?

La nouvelle année approche à grands pas et avec elle, le temps des bonnes résolutions. C’est peut-être le bon moment pour réfléchir sérieusement à votre recherche d’un nouvel emploi ou à votre reconversion professionnelle..

Nous vous proposons pour ce dernier billet de blog de l’année quelques conseils pour bien démarrer la nouvelle année et vous réaliser professionnellement !

La recherche d’un nouvel emploi

La recherche d’un emploi peut prendre beaucoup de temps, surtout quand on exerce déjà une activité à temps plein. Avant de lancer vos recherches, il faut bien s’y préparer : définir vos objectifs, mettre à jour votre CV, et vous organiser efficacement… Autant d’étapes à ne pas rater !

Définissez vosobjectifs

Cette première étape va vous permettre de prendre conscience de vos atouts et surtout de ce que vous préférez dans votre travail. En faisant la liste de vos points forts et des activités qui vous stimulent le plus, vous allez ainsi dessiner le profil de votre emploi idéal. Ce bilan rapide de vos compétences vous mettra également en confiance pour vos futurs entretiens d’embauche : vous êtes sûr(e) de vos atouts et vos arguments sont affûtés pour le prouver !

Mettez à jourvotre CV

Après avoir défini clairement vos objectifs et vos compétences, il faut penser à réorganiser votre CV. Cela fait peut-être quelques années que vous n’y avez pas touché et ce vieux document que vous retrouvez au fond de votre ordinateur n’est plus représentatif de votre carrière. Reprenez tout à zéro, élaguez les expériences de stages ou de petits jobs les plus anciens, et mettez en avant vos plus grandes réussites. J’ai consacré deux billets de blog cette année pour vous aider à rendre votre CV efficace sur le fond et sur la forme.

Restez organisé(e) dans vos recherches

Il peut être facile de se perdre dans sa recherche d’emploi entre le foisonnement d’offres publiées sur internet et les candidatures envoyées. Je vous conseille de créer un fichier consacré au suivi de vos candidatures. Vous pouvez y intégrer les annonces qui ont retenu votre attention, les dates de vos candidatures, la réception ou non d’un accusé de réception, les réponses reçues, les entretiens réalisés…

Notez également les sites internet de recherche d’emploi sur lesquels vous êtes inscrit(e) et la provenance de chaque annonce pour pouvoir les retrouver si besoin et donner une image de sérieux quand l’entreprise vous contactera. Il nous arrive souvent, au cabinet, de contacter des candidats qui nous disent ne plus se rappeler de notre annonce. Autant vous dire que cela ne donne pas une image très positive de leur motivation.

Durant cette étape, quoi qu’il arrive, gardez un état d’esprit positif ! Faites également appel au réseau des personnes avec lesquelles vous avez collaboré. Ces professionnels ont sûrement apprécié de travailler avec vous, ils connaissent votre sérieux et vos compétences, ils sont donc les premiers à pouvoir vous recommander auprès de leurs connaissances. Cela peut vous ouvrir de nombreuses portes !

newsletter abonnez vous

La reconversion professionnelle

Si vous vous sentez stressé(e) ou que vous vous ennuyez au travail, il est peut-être temps de songer à changer de voie professionnelle. Ne restez pas bloqué(e) dans un secteur d’activité qui ne vous correspond pas ! Pour changer de métier, il faut avoir fait le plein d’énergie positive : la reconversion professionnelle doit être entreprise au moment où vous vous sentez prêt(e), en acceptant de travailler votre ouverture d’esprit et votre capacité à rebondir face aux obstacles qui pourraient se présenter sur votre chemin.

Le bilan de compétences

Le premier pas vers la reconversion passe souvent par le bilan de compétences. Le Grand Bain peut vous guider dans cette étape essentielle, que ce soit pour une reconversion professionnelle ou un changement de vie, nous vous proposons plus qu’un bilan de compétences en ligne. Cette démarche vous demandera de vous investir en temps et personnellement pour concevoir avec vous le parcours professionnel le plus adapté à votre personnalité.

Suivre une formation

Vous avez peut-être besoin de suivre une formation pour aboutir dans votre reconversion professionnelle. Pour cela, plusieurs dispositifs existent : le Compte Personnel de Formation (CPF), le Congé Individuel de Formation (CIF – Futur Projet de transition professionnel - PTP), ou même le plan de formation interne à votre entreprise. Ces dispositifs existent pour vous permettre d’évoluer dans votre carrière.

Passez à l’action

L’étape la plus difficile dans toute démarche de changement est de faire le premier pas !

Si vous avez pris la décision d’installer un changement durable dans votre vie professionnelle, commencez par vous renseigner et rassembler le maximum d’informations sur les métiers qui vous attirent. Cette première phase vous confrontera à vos désirs profonds et vous pourrez ensuite préparer un changement sécurisé pour changer de secteur d’activité ou même créer votre propre entreprise !

Avec un état d’esprit positif et toute votre énergie mobilisée, votre recherche d’emploi / votre reconversion professionnelle sera réussie à coup sûr !

Je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année et je reste à votre écoute pour échanger sur vos projets.

A bientôt,

Sophie -    

Pour aller plus loin

je change ma vie sophie

 

 

Je choisismon métieridéal


 

Un CV efficace sur la forme

Un CV efficace sur la forme

Je vous l’avais annoncé dans mon article précédent « Comment rendre un CV efficace sur le fond », j’aborde avec vous cette semaine l’efficience du CV sur la forme.

Comme pour le fond, la forme de votre CV contribue à cette fameuse « première bonne impression ».Le soin que vous y apportez permet de mettre en avant vos atouts pour le poste à pourvoir, mais aussi l’intérêt et la motivation que vous portez à votre candidature.

Dans ce billet, je vous livre les réponses aux questions qui me sont le plus fréquemment posées dans le cadre de notre accompagnement à la « refonte du CV ».

Mon CV peut-il être original ou dois-je rester classique ?

Il faut bien sûr se démarquer des autres candidatures, mais cela doit se faire positivement : si une approche originale peut y contribuer, cela peut être à double-tranchant.

Pour ma part, je vous conseille de vous distinguer par l’attention que vous apportez à votre CV et la présence des qualités suivantes : facilité de lecture, compréhension immédiate de votre parcours, mise en avant des éléments qui expriment clairement votre adéquation au poste.

Bien sûr, si vous postulez à un poste où la composante créative est forte, vous pourrez être plus original, mais même dans ce contexte, je préconise la sobriété et l’ajout de vos créations par le biais de liens internet ou votre book en ligne.

Une seule page vraiment ?

Le temps de votre recruteur est compté ! Je vous recommande vivement de prioriser les informations relatives à votre parcours et de ne développer que les informations qui apportent un éclairage rapide sur la concordance entre votre profil et le poste visé.

La contrainte de la page unique est un exercice de synthèse qui vous amène à mettre en avant votre esprit de concision, tout en restant précis et surtout efficace dans le choix des points clés. Privilégiez les phrases courtes.

newsletter abonnez vous

Zéro faute d’orthographe !

Cela va de soi, mais il n’est pas rare de trouver des fautes d’orthographe dans les CV ou les lettres de motivation que je reçois. Cela peut bien sûr être perçu comme un manque de motivation. Qui plus est, il est légitime de penser que le candidat continuera à faire des fautes une fois en poste, ce qui n’est pas très valorisant pour l’entreprise qu’il représente, et parfois complètement proscrit pour certains postes (dans un service Communication ou Ressources Humaines par exemple). Le recruteur peut se demander si la personne a consacré assez de temps à relire son CV et à donner la meilleure image d’elle-même.

Les correcteurs d’orthographe peuvent vous aider, mais il est toujours bon de faire relire son CV et lettre de motivation à d’autres personnes qui auront plus de recul que vous-même sur un texte auquel vous aurez déjà consacré beaucoup de temps.

Des couleurs, des images, quelle police de caractères ?

Avant tout, je prône le respect des codes de communication de votre profession et la culture d’entreprise de la société à laquelle vous envoyez votre candidature.

Si vous êtes en panne d’inspiration, vous pourrez trouver l’inspiration en réalisant un benchmark (Pinterest, Google) ou en vous servant de modèles.  Des modèles de CV à personnaliser sont disponibles pour les détenteurs d’une licence Microsoft Word, et de nombreux outils en ligne vous proposent de vous accompagner dans la création de celui-ci. Certains services sont gratuits et d’autres vous proposent des modèles ou des fonctionnalités payants :

Pour les ajouts graphiques ou visuels, n’en abusez pas ! Vous pouvez utiliser des icônes qui faciliteront la lecture et qui donneront un code de lecture au recruteur pour qu’il puisse naviguer facilement entre les grandes catégories de votre CV.  Voici deux exemples de sites où vous trouverez des icônes gratuites :  FlatIcon ou IconFinder.

Je ne recommande pas l’utilisation intensive d’images ou de logos, qui certes attirent l’attention mais, qui peuvent devenir contre-productifs en trop grand nombre (cela peut donner une connotation enfantine à votre CV, ou en tout cas pas assez professionnelle).

En ce qui concerne la police de caractères, je vous conseille d’utiliser une seule police qui soit facilement lisible : la taille de caractère doit être comprise entre 10 et 12. Laquelle choisir ? Utilisez celle avec laquelle vous vous sentez le plus à l’aise tout en évitant les polices manuscrites ou trop originales. Vous pourrez varier le style en utilisant le souligné, le gras ou l’italique.

Votre présence sur internet :

Outre votre CV, que vous enverrez par mail ou via un site de recrutement, il est désormais indispensable d’apporter une attention toute particulière à sa présence en ligne.Peu importe votre profession ou votre secteur d’activité, je vous invite à effectuer une recherche en ligne sur votre nom et de vérifier les informations publiques qui ressortent de votre recherche.

Vos informations privées, vos photos de vacances sont-elles privées ?  Si ce n’est pas le cas, je vous invite à revoir les paramètres de confidentialité et/ou faire le tri dans vos publications.

A l’inverse, vos comptes à usage professionnel tels que Linkedin ou Viadeo sont-ils publics ? Les informations sont-elles à jour et cohérentes avec votre CV ? SI ce n’est pas le cas, il faudra également aligner l’ensemble des informations de manière cohérente.

En conclusion de cet article, n’oubliez jamais que le design de votre CV est avant tout au service d’un contenu que vous aurez savamment construit avec l’objectif que votre candidature soit la plus percutante et la plus agréable à lire pour un recruteur.

Je suis à votre disposition pour échanger surFacebook Messenger  ou parCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A bientôt,

Sophie -   

Pour aller plus loin

Refonte du CV - Le Grand Bain

  

Messenger