les français veulent créer leur entreprise

 

La crise n’aura pas entamé le goût d’entreprendre des français.

Ils étaient déjà 25% à envisager de se lancer à leur compte en 2019. Deux ans et quelques mois de confinement plus tard, ces chiffres se maintiennent.
Ils sont même encore plus élevés chez les jeunes : 35 à 40% d’entre eux souhaiteraient créer leur société dès la sortie d’école.

Quelques audacieux ont même plongé dans la création d’entreprise en pleine crise sanitaire, après avoir identifié les nouveaux besoins à satisfaire : livraisons à domicile, services aux entreprises, transport, entreposage… 4,5% d’entreprises supplémentaires se sont créées en 2020 par rapport à 2019 !

Notre cabinet a été fortement sollicité ces derniers mois pour accompagner les entreprises dans leurs recrutements, y compris durant les périodes de confinement. Si certaines se sont vues contraintes de tout arrêter, beaucoup d’autres ont poursuivi leurs activités avec la nécessité de recruter (dans les secteurs tels que la pharmacie, parapharmacie, agro-alimentaire, services à la personne etc.).

 

Le paysage de l’emploi a fortement évolué en quelques mois.

Les métiers en tension avant le Covid perdurent (informatique, BTP, restauration…). Mais au-delà de ces difficultés devenues courantes, il est désormais délicat de recruter dans de nombreux autres secteurs, et ce, quel que soit le niveau hiérarchique (c’est en tout cas ce que nous vivons au quotidien au sein de notre cabinet de recrutement).

Quelles en sont les raisons ? Plusieurs hypothèses :

 

 

 

 

Je profite de ce post pour vous informer que si vos interrogations se portent sur le métier de Consultant, Formateur ou Coach, nous vous proposons d’assister à un Webinar ce lundi 28 Juin à 12h30 : vous en saurez plus sur le quotidien de ces 3 métiers, leurs avantages ou inconvénients, et les qualités à posséder avant de franchir le pas. Pour vous inscrire : https://mailchi.mp/013bd551314e/axgp5paptn

Webinar devenir consultant formateur Coach

 

Juin 2021

Un nouveau monde est en train de voir le jour…

Je fonde beaucoup d’espoirs sur la responsabilisation de chacun.

Savoir que les français tendent vers la création d’entreprise est une excellente nouvelle.

Le statut d’indépendant, en outre, semble être une bonne alternative aux pénuries de recrutement à venir : pouvoir faire appel à des prestataires que l’on choisit pour leurs compétences et que l’on conserve par choix (et non en raison du CDI qui nous lie pour le meilleur et pour le pire), voilà la liberté, aussi bien pour l’entreprise que pour l’indépendant.

Attention, je ne suis pas en train d’affirmer que nous devrions tous créer une société ou devenir indépendants. Mais il s’agit là d’une piste intéressante qui permet de satisfaire ses envies et ses passions en offrant une flexibilité bien appréciable.

Je vous souhaite un bel été.

 

Newsletter Le Grand Bain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *